Les indemnités provisionnelles, avocat à Paris

Tant que votre état de santé n'est pas consolidé, autrement dit stabilisé, il n'est pas possible de chiffrer les montants de l'indemnisation finale que vous serez susceptible de recevoir.

Par contre, il est possible d'obtenir des provisions qui sont des avances sur indemnisation dès lors que votre droit à réparation est certain.

Le montant des provisions dépend des frais que vous avez exposés, de ceux qui vous seront nécessaires au regard de votre état de santé et de vos besoins et de vos pertes de rémunération.

Les provisions doivent être suffisantes pour vous éviter de rencontrer des difficultés financières résultant de l'accident et de l'impossibilité où vous vous trouvez de bénéficier des ressources antérieures à l'accident tout en devant exposer des frais supplémentaires.

Elles doivent éviter de se sentir obligé d'accepter une indemnisation finale insuffisante pour faire face à des difficultés financières pressantes.

Un avocat praticien du préjudice corporel peut efficacement vous épauler pour que ces provisions répondent à leur finalité et ne constituent pas, comme cela arrive hélas parfois, des aumônes de la part des compagnies d'assurance.

Si le dossier le permet, une intervention amiable de la part d'un avocat peut débloquer une situation et, à défaut, le juge des référés pourra être saisi et condamner une compagnie d'assurance à vous verser une provision acceptable dans un délai de l'ordre d'un à deux mois.

Face à une situation de blocage n'hésitez surtout pas à prendre conseil auprès d'un avocat praticien du préjudice corporel.

Contactez-moi

t